"Chers amis au Japon,

En contemplant le grand nombre de personnes qui sont mortes dans cette  tragédie, nous pouvons ressentir que, d'une certaine manière, nous-mêmes sommes morts également.

La douleur d'une partie de l'humanité est la douleur de l'humanité tout entière.
La race humaine et la planète Terre sont un seul et même corps; ce qui arrive à une partie du corps arrive au corps tout entier.

Un tel événement nous rappelle la nature impermanente de nos vies. Cela nous aide à nous souvenir que le plus important est de s'aimer les uns les autres, d'être là les uns pour les autres et de chérir chaque moment de notre vie. C'est la meilleure chose que nous pouvons faire pour ceux qui sont morts: nous pouvons vivre de manière ce qu'ils puissent continuer en nous bellement.

Ici en France et dans nos centres de pratique du monde entier, nos frères et soeurs continueront à chanter pour vous, vous envoyant l'énergie de paix, de guérison et de protection.
Nos prières sont avec vous. "

Thich Nhat Hanh

Mars 2011